Archive de la catégorie ‘Reactions’

Une période estivale difficile : la fréquentation du blog en chute libre

Dimanche 26 août 2007

 

Présentation   visites pour le mois d’août (le slash / représente les accès directs, à savoir lorsque l’internaute entre directement l’adresse du blog http://concoursredacteur.unblog.fr )

/ 2163
/tag/fiches-de-revision/ 696
/tag/concours-redacteur/ 589
/2007/07/29/reussir-le-concours-dattache-28-cahiers-gratuits/ 235
/tag/concours-attache/ 213
/2007/08/03/reussir-le-concours-de-redacteur-21-cahiers-gratuits-avec-exercices-corriges/ 213
/tag/culture-generale/ 199
/2007/07/07/quelle-approche-pour-reussir-le-concours-de-redacteur/ 148
/page/2/ 110
/tag/synthese/

 Observation concernant le dernier tag : pour l’atteindre, regardez tout à gauche (sur la même ligne que le titre du blog « Concours Rédacteur Territorial » (couleur verte). Vous y trouverez 3 mots : PAGES – CATEGORIES – ARCHIVES. Placez votre curseur sur le mot PAGES et glissez sur le mot « Synthèse » et cliquez.  Sinon cliquez ci-après : http://concoursredacteur.unblog.fr/syntheses/ 

Ce site serait dévolu à la préparation du concours de rédacteur du Québec

Jeudi 23 août 2007

Je tenais à préciser tout d’abord que le lien mis en ligne par « Intramuros » le 12 juillet 2007 concerne le concours de rédacteur territorial du Québec!  Voici une réponse donnée par un internaute sur le blog des reçus-collés de la fonction publique. Nous sommes donc plus de 50 000 à n’avoir pu procéder à une telle réflexion analytique. Nous serions-nous jusqu’ici trompés à ce point…?

Quoiqu’il en soit, cela n’enlève rien à la légitimité de leur combat. Et m’amène à porter à votre connaissance le courriel reçu, qui, s’il ne s’inscrit pas dans la lignée revendicatrice des intéressés sus-nommés, ne s’en éloigne pas tant que cela. Injustice quand tu nous craches au visage…

Quelques passages : qu’ai-je donc fait pour que l’on me regarde tel un animal de zoo ? Comment faire taire cette supériorité institutionnellement légalisée mais en aucun cas légitimée, qui, se couvrant à demi-mots derrière le visage d’autrui, me lancent chaque jour des flèches empoisonnées touchant à ma dignité ? Et pourquoi ne me pose-ton pas la question directement ? A moi, puisque concerné car objet de ces pitreries inhumaines qui font depuis des années leur lit sur mes seules erreurs passées ? Dussais-je en aller jusqu’à porter l’affaire en correctionnelle, avec cette motivation de vouloir ester en justice pour faire taire le troupeau qui belle si bien la voix de son maître ?  Il est déplorable de constater que le pouvoir peut à ce point faire perdre la raison ! Mais peut-on encore parler du raisonnable lorsque la méchanceté semble habiter l’irraisonnable…  (fin de citation)

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

Les annonces Google : une publicité utile et parfois surprenante

Lundi 6 août 2007

Jouons de suite cartes sur table : n’étant pas propio de mon blog, je ne dispose d’aucun intérêt financier qui pourrait en découler. Ainsi, les annonces Google ne me rapportent pas un kopek.  Je n’ai donc aucune raison d’en faire une promo quelconque. Mais je vous incite à les cliquer, ne serait-ce que pour profiter des documents, cours et autres plans, QCM… qu’elles vous proposent en accès libre et gratuit.

Par ailleurs, la plateforme http://unblog.fr mérite que son action soit soutenue et chacun peut y contribuer par un simple clic voire plus. Vous pourrez alors apprécier l’utilité des annonces Google pour votre prépa tout en récompensant unblog.fr ! 

Bizarre…!

Dimanche 5 août 2007

http://search.live.com/result.aspx?q=spyware&mrt=en-us&FORM=LVSP  Voici un des liens ayant permis à son auteur d’arriver sur mon blog. Mystère, on y trouve « spyware » en requête !

Quelqu’un peut-il me fournir une explication ? Allez, lâchez vos comm’ !

Dossiers : erratum

Mardi 31 juillet 2007

Rendant à César ce qui appartient à César. Ainsi, les deux dossiers intitulés « l’élargissement, et après » et « L’hégémonie du dollar peut-elle être contestée? » proviennent du site du CEPII

Antithèse du pull-over rouge : l’affaire Rambla côté victime

Dimanche 29 juillet 2007

Je me suis interrogé sur l’opportunité d’insérer ou pas le nom de RANUCCI dans le titre de ce post. Sachant que son auteur est le père de la victime, Pierre RAMBLA, il m’est apparu comme inapproprié d’y adjoindre le nom RANUCCI.

Or, cette affaire m’a passionné et j’ai lu tout ce qui a pu s’écrire à son sujet. Il est vrai que beaucoup d’éléments se prêtaient à une attention toute particulière : d’abord la ville, Marseille (Merveille des Merveilles !), ensuite une année où se mêlent chaleur intense et affaire criminelle : celle du petit Philippe BERTRAND (voir lien ci-dessous), assassiné par celui-là même qui, devant les caméras de télévision, témoignera en demandant que soit appliquée la peine de mort à son auteur. Tout le culot d’un Patrick HENRY, qui, après avoir bénéficié d’une liberté conditionnelle, se fera serrer en remontant d’Espagne, blindé de Shitt…

Je ne m’essaierai pas à un jugement qui ne serait en rien basé sur une intime conviction, d’autres l’ont fait pour moi.

Quoiqu’il en soit, Marie Dolorès – une gamine qui n’avait pour seul bagage toute la force de son innocence – a perdu la vie du haut de ses 8 ans. Il serait parfois utile et juste que l’on se souvienne des victimes, et qu’ils leur soient rendus un hommage légitime, ne serait-ce que dans le silence de nos pensées…

Le blog de Monsieur Pierre RAMBLA, père de Marie Dolorès  (pour des liens hypertextes concernant la petite Marie Dolorès, veuillez consulter le blog de M. RAMBLA)

Note à l'attention des lecteurs de http://concoursredacteur.unblog.fr Ce blog comporte une autre page dénommée « synthèses ». Pointez votre curseurc sur le mot PAGES tout en haut du présent blog et cliquez sur la page concernée (apparition lors du touché du mot PAGES) ou cliquez-ici

 

 

Que visitez-vous depuis le 7 juillet 2007 ?

Dimanche 29 juillet 2007
Page
/ 678
/tag/fiches-de-revision/ 244
/tag/concours-redacteur/ 164
/2007/07/07/quelle-approche-pour-reussir-le-concours-de-redacteur/ 101
/tag/synthese/ 51
/2007/07/15/management-par-le-stress-preuve-dune-incompetence/ 39
/2007/07/ 38
/page/2/ 36
/2007/07/10/le-point-en-france-sur-les-questions-sociales-concours-attacheredacteur/ 35
/2007/07/12/synthese-inscrire-ladaptation-au-changement-climatique-au-sein-du-developpement/ 34

 

Voici un copier-coller des statistiques de fréquentation des pages fournis par http://unblog.fr depuis la création de ce blog, le 7 juillet 2007 (sachant que les 2 premiers jours, vous avez été… 0). Content (et non comptant)de savoir que pour 678 internautes, l’entrée a été directe soit en encodant l’url de ce blog, c’est-à-dire http://concoursredacteur.unblog.fr

nouveauallerretour.gif Il existe une seconde page sur ce blog. Montez votre curseur tout en haut de ce blog, et placez-le sur Pages. Vous verrez une page dénommée « synthèse » apparaître. Cliquez dessus et hop, vous êtes en page de sous-bassement.

Le Tour de France vélocipède : pourquoi une dernière étape ?

Dimanche 29 juillet 2007

Je ne souhaite pas entrer dans les considérations relevant des possibilités réelles ou supposées d’un coureur qui aurait soigné une douleur musculaire avec une pommade à base de corticoïdes (sachant que cela pourrait décupler sa vitesse de propulsion et que les maths ont toujours eu un train d’avance sur moi pour me permettre un calcul du genre…), mais simplement me demander pourquoi le Tour de France insiste-t-il sur les nécessités d’infliger une dernière étape au peloton non motorisé ? En effet, selon tous les experts (assis dans un canapé avec un micro pluridirectionnel pour seul effort), il ne devrait rien se passer aujourd’hui qui puisse engendrer une modification au classement général. Même si certains trouveront qu’il puisse exister dans cette dernière étape un intérêt autre que protocollaire, prétextant que la France a un centre parisien (sic) et que nul tour ne peut en faire exception,  il semblerait néanmoins que l’arrivée à Panam soit une victoire de prestige. Comme si toutes les autres villes, « réceptionnaires » du tour, n’avaient qu’une arrivée de seconde catégorie, comptent-elles en leur sein des paysages hors catégorie !

 

Mais enfin, ne pourrait-on nous gratifier d’une étape fumante, sachant que les 3 premiers se tiennent en une poignée de… secondes ? Evitons alors aux coureurs un tour pour rien, et faisons en sorte que la boucle au sein des Champs Elysés demeurent le seul  de terrain que parcourt un peloton lors de cette dernière étape. Une sorte de sprint diligenté à 500 mètres de l’arrivée…

Je vous vois venir, et nous parigos, on n’a pas le droit à une étape aussi ? Oui, justement , c’est l’objet de mon propos… 

A tous ceux qui n’ont pas de reconnaissance offcielle…

Dimanche 29 juillet 2007

Si l’on considère que tout passé sociétal doit être retenu à charge d’un agent, alors il est obligatoire  de jeter un oeil intéressé sur les velléités professionnelles des cadres en fonction. Ceux-là mêmes qui n’ont guère brillés par leur motivation à répondre aux exigences de l’intérêt général, ceux-là mêmes qui n’ont guère fait démonstration de leur volonté à honorer leurs charges d’agent d’exécution, ceux-là mêmes qui, hier encore, faisaient fi de la déontologie en se souciant encore moins de l’éthique personnelle.

Dans les nominations, quid de ces agents qui ne connaissaient, donc ne respectaient, aucunement les obligations statutaires ?

Ceux-là mêmes qui aujourd’hui, ayant soif d’un pouvoir qui les a fait jadis fléchir, ceux-là mêmes qui, aujourd’hui, soucieux de se racheter une conduite, exigent de part et d’autre que respect et honneur leur soient rendus, nonobstant de porter attention sur ce qu’ils étaient hier…

Si l’on accepte qu’untel soit réhabilité au nom de ses efforts, alors il serait temps de permettre à autrui de gommer le passé pour lequel on l’astreint à des tâches bien inférieures à ses compétences, à ses possibilités.

 Cela s’appelle tout simplement la cohérence, mais encore faut-il qu’existe une réelle volonté de l’appliquer, sans autre comprimission…

Interrogation fleuve…?     envoyerrecevoir3.png    

 

La Fiche : Entente a priori pour un résultat a posteriori

Dimanche 29 juillet 2007

Je lisais dernièrement les messages du célèbre Yahoo! Questions/Réponses. Une interrogation portée sur les potentialités de trouver des fiches toutes prêtes sur le Net, sans avoir à passer par la case financière.

Les fiches, tout internaute arrivant ici espèrent  en trouver. Il y en a quelques-une là.

Mais peut-on définir objectivement le contenu d’une fiche de révision ? Son élaboration est la résultante d’une lecture annotée d’un document plus long. En outre, untel ne notera pas un élément connu parfaitement de lui, puisqu’il en maîtrise la substance.

 Mais peut-il en être ainsi de tout un chacun ?

Bine sûr que non. Cet exercice est intrinsèquement personnel pour pouvoir espérer lui conférer une « force » quelconque.

Reste toutefois l’élaboration collaborative, c’est-à-dire la définition d’un contenu idoine, après la lecture d’un même document porté à la réflexion commune (pour en retirer la substantifique moëlle).

Mais la principale difficulté est toujours humaine. Seules des personnes motivées et volontaires, soucieuses d’asseoir les « préceptes » d’une pleine réussite pourront parvenir à un tel résultat. Or, lorsque l’on sait toutes les difficultés qu’éprouvent les blogueurs à fidéliser un « public » et à leur quémander quelconques commentaires, on se dit que la partie est loin d’être gagnée.

Et pourtant, ne peut-on dans cette collaboration les prémices d’un travail d’équipe qui doit (pré)exister dans la fonction même de rédacteur territorial…

featuresniffer.gif  Vos réactions nous intéressent ! (je n’avais point mis de « s » à réaction. Je viens de l’ajouter, mais n’est-ce pas une vaine correction ?)

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

12